Nicolas Hulot au gouvernement : réactions en chaîne au sein des JNE (contribution perso de Pierre Delbove)

Les textes de Frédéric Denhez et Fabrice Nicolino au sujet de la nomination de Nicolas Hulot au gouvernement mis en ligne sur ce site (lire ici) ont suscité une vive réaction de l’un de nos adhérents.

.

par Pierre Delbove

.

Bonjour à vous toutes et tous,

Et merci, Fabrice, pour la lecture éclairante, et stimulante parce que « désabusante », de cette verte prise de position qui donne à ressentir jusqu’au bullshit. Cet anglicisme gros mot pour maux, qui sent le bison ou le taureau, c’est selon. Sur quoi et qui, j’avoue, avoir senti besoin pressant de me déboucher le nez. Et déjà de wikipédier, au moins, la chose qui ne sent bon. Le résultat est intéressant, notamment  pour ceci en sus : le principe d’asymétrie des idioties ou loi de Brandolini, que je ne connaissais pas de nom, mais beaucoup trop de… cons. Lire donc :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bullshit

.
Je terminerai à cet égard avec d’éventuelles options pesantes pour abus de confiances déjà vues en revue. A choisir, dans une impasse techno-éco-politico-euro-franco-française qui ne manque pas d’air malgré son pesant d’horreurs à force d’erreurs tenables. Pour cueillir sans plus tarder son EPR ASNé en ce joli mois de juin 2017 d’impairs et passe-droits comme de travers. S’efforcer d’épingler sur la carte qui n’est celle du tendre, ses centrales nucléaires apprenties cocottes-minute en pétard ici ou là. Entre autres, Nogent sur la Seine qui fait des scènes de crue, ou Blayais en Gironde face au Grand Bleu qui monte avec les vagues d’opposants. Ou Fessenheim en failles et canaux et tuyaux en tous genres. A s’impliquer enfin sans biais ni contretemps de jurisprudence contre cet impétrant chantier d’enfouissement éprouvant l’horizon anthropocènique du million d’années ? Non, du milliard, d’années comme d’humains et de dollars pintés d’euros entres autres monnaies plus ou moins tenaces. Quant au cœur chaud uraminé du courant de femmes et d’hommes dits l’élite de notre très chère République, soyons attentifs à le faire battre à en rabattre, pour gardarem lou sapiens !

.
A donc, à votre bon cœur et votre courage, messieurs dames ! Pour faire un trou plus noir à la filière. Depuis des boues saignant en rouge encore et toujours la Grande Bleue (Halte ! He oh ! Garde d’ânes ?). Et jusqu’à Bure dans sa robe de ZAD rapiécée à l’envie… d’une vie qui tienne moins à l’électronucléaire et ses bombes à retardement en avance d’autant.

.
Efforçons-nous d’édifier des valeurs plus sûres et les consciences sur des inconsistances de justice et de nappes phréatiques en débouchés illégitimes de liquidités sauvages. Il y aurait urgence à redonner confiance, constance et droit de cité à une science fiable et probante, ici comme partout sur tant d’autres chantiers. Citons Notre-Dame-des-Landes, celui des abeilles, papillons, grillons, etc. en perdition, des pesticides et autres perturbateurs endocri&craniens, en simplifiant la chaine de désolations.

.
Mais, de grâce : ne vous prêtez pas, ne nous entrainons-pas… à quelque autre « réaction en chaine » possiblement décompensée, incontrôlable ; à effets centripètes comme centrifuges s’avérant possiblement inconciliables, sinon fatals.

.

Cordialement et solidairement

.

.


.

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans