« Le grand secret du lien » : pour retrouver ce qui nous unit au vivant, au minéral et à la Terre

Après les nombreuses projections à travers la France de son film Le lien (lire ici l’article d’Adeline Gadenne) et de multiples rencontres avec des enseignants, des parents, des éducateurs et des associations d’éducation à l’environnement, Frédéric Plénard lance un très gros chantier : Le grand secret du lien.

.

par Nathalie Tordjman

.
Son objectif : trouver une stratégie pour restaurer le lien qui unit les enfants et les jeunes à la Terre et les amener à la protéger. Pour comprendre comment faire évoluer ce rapport à la nature, il s’est entouré d’un conseil des sages (Pierre Rabhi, Emmanuelle Grundmann, Vincent Munier, Françoise Serre-Collet et Philippe Meirieu), et a élaboré une méthodologie avec des chercheurs et plusieurs associations d‘éducation à l’environnement.

.

De septembre 2017 à août 2018, 5 groupes de 8 à 10 enfants ou jeunes (âgés de 9 à 20 ans) vont vivre 7 séjours en immersion au cœur d’espaces naturels sauvages, semi-sauvages, ou urbanisés, dans 5 régions différentes de France (Auvergne Rhône Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Nouvelle Aquitaine et Normandie). Au total, ce sont 50 jeunes qui vont chacun passer au minimum 20 jours (et 20 nuits !) dans la nature.

.

Ils seront accompagnés de « passeurs » naturalistes qui les placeront dans des conditions favorables à l’exploration et de « guides » praticiens en somato-psychopédagogie qui pourront les aider à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent dans la nature. Chaque immersion sera filmée pour aboutir après montage à un documentaire de 90 minutes, qui permettra aux éducateurs au sens large de comprendre comment un contact accompagné avec la nature est susceptible de modifier les comportements écologiques. Un projet passionnant, de grande ampleur qui prend la mesure de l’urgence qu’il y a à reconnecter les jeunes générations à la nature.

.

Découvrez « Le grand secret du Lien » : un projet éducatif en connexion avec la nature

.

.


.