Sommes nous trop « bêtes » pour comprendre l’intelligence des animaux ? par Frans de Waal

de-waalOn le sait désormais : toutes les frontières que nous avons voulu dresser entre l’humain et l’animal pour les distinguer sont tombées les unes après les autres. L’étude de la cognition animale nous révèle des cas aussi surprenants qu’instructifs : des pieuvres se servent de noix de coco comme d’outils, des éléphants classent les humains selon l’âge, le sexe et la langue, la mémoire d’un jeune chimpanzé écrase celle des humains…

Déjà auteur de livres ayant touché et fait évoluer un large public, le primatologue Frans de Waal se fonde ici sur des recherches portant sur des singes, bien sûr, mais aussi des corbeaux, des dauphins, des perroquets, des moutons, des guêpes, des chauves-souris ou des baleines. Il révèle à quel point nous sous-estimons encore l’intelligence de nos frères de planète. Différente de la nôtre, certes, mais bien supérieure à ce que l’on a longtemps eu envie de croire. Un livre pour ouvrir encore un peu plus les yeux. « Une lecture qui s’impose », a écrit Matthieu Ricard.

Éditions LLL, les Liens qui libèrent, 24 € – www.editionslesliensquiliberent.fr
Contact presse: agence Anne & Arnaud – Anaïs Hervé – anais@anneetarnaud.com
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans