Présence n° 3 – Choisis la Vie ! Approche spirituelle de l’écologie

PresenceCe gros numéro de 144 pages est une invitation à la réflexion sur notre place ici-bas, notre relation à la nature, notre évolution et celle de la planète Terre. La crise écologique est, de toute évidence, aussi une crise de sens, une crise spirituelle. « Il ne s’agit plus seulement d’accumuler un certain nombre d’outils pour mieux respecter la nature, la terre qui nous porte et nous nourrit et les êtres vivants qui l’habitent, mais de développer, en parallèle à ces gestes indispensables, une posture intérieure qui pourra les fortifier et leur donner du sens » écrit Jean-Côme Renaudin, directeur du Forum104 qui publie la revue.

L’ensemble des textes est ordonné selon sept catégories : chercher l’équilibre vital, contempler – regards chrétiens sur l’écologie , rencontrer – regards croisés des traditions sur l’écologie, se relier à la nature et au vivant, communier à la chair du monde, incarner notre corps, cette terre sacrée et ouvrir de nouveaux chemins. La parole est donnée à toutes les religions.

Au cœur de cette « crise », certains ont osé rêver un monde plus durable et plus harmonieux, se lever et retrousser leurs manches. On retrouve Pierre Rabhi (L’écologie est spirituelle), Mathieu Ricard (Plaidoyer pour les animaux), Jean-Marie Pelt (Le principe d’associativité, principe de vie), Nicolas Hulot (Terre promise) mais aussi le patriarche Bartholomée 1er (Pour une spiritualité écologique), le rabin Marc Raphaël Guedj (Prier et devenir le bruissement du monde). Dominique Lang (Le temps d’une écologie entière), Bernard Boisson (Se relier au vivant immémorial de la terre),Roland de Miller (Plaiodyer pour les arbres), trois membres des JNE, ont collaboré à ce numéro très riche réalisé sous la houlette de Christine Kristof-Lardet, rédactrice en chef.

Danièle Boone

Présence, Les cahiers du Forum104, 15 €
Contact : Christine Kristof-Lardet, rédactrice en chef – kriska@club-internet.fr

 

 

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans