Aux rencontres scientifiques de Capbreton, pleins feux sur le liga

Dans le cadre du voyage AJEC 21/JNE/AJE en Aquitaine, nous avons participé le 8 avril dernier aux Rencontres scientifiques du littoral sud-aquitain, qui se déroulaient au Casino municipal de Capbreton (Landes). L’occasion entre autres de se familiariser avec les mystères du liga.

.

par Dominique Martin-Ferrari

.

Affiche_Rencontres_mira_8_avril-fill-400x532Nicolas Susperregui, de l’Institut des Milieux Aquatiques (AMI), s’inquiète de la neige marine qui s’installe de mars à novembre, dans les eaux de la côte aquitaine et que les professionnels dénomment le « liga ». C’est une matière gluante et brunâtre, qui provoque un mucilage que les pêcheurs remontent dans leurs filets ou qui forme une gangue sur les palangres, quand il ne prend pas au piège les espèces vivantes.

.

Ce phénomène inquiétant augmente avec le réchauffement climatique, en Tasmanie, au Mexique, au Japon. En Adriatique, il coule et tapisse le fond. On ne connaît pas encore exactement l’origine de ce fléau : bactérie, micro-algue, champignons, organismes planctoniques ? … On trouve un peu de tout dans les échantillons. Sur la côte basque, les chercheurs d’Ifremer penchent pour des résidus contenus dans le panache estuarien de l’Adour.

.

Pour en savoir sur le liga, cliquez ici.

.

Tous nos remerciements à la mairie de Capbreton et aux scientifiques pour leur accueil.

.

La version intégrale de cet article est parue dans le N° 33 de la lettre Options Futurs, à télécharger ici.

.


ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans