Vive le meilleur des mondes par Philippe Chambon et Wozniak

Meilleur-MondeCe livre à la fois instructif et distrayant est à prendre au second degré, car, comme le veut le principe de cette collection qui nous avait déjà proposé un roboratif « Vive la malbouffe », il s’agit de critiquer une série de tendances en faisant mine de s’en réjouir. Le journaliste scientifique Philippe Chambon, ancien rédacteur en chef de « Science et Vie », nous expose avec humour les dangers des découvertes récentes dans les domaine de nanotechnologies, biotechnologies et autres sciences cognitives. A en croire les apôtres de l’« homme augmenté », nous pourrons accéder à l’immortalité, le monde sera intégralement connecté, le climat sera finement régulé, tandis que l’énergie sera inépuisable ou le travail effectué par des robots.

Les dessins à la fois mordants et poétiques de Wosniak (qu’on apprécie encore plus en couleurs, car « le Canard Enchaîné », dont il est l’un des dessinateurs les plus talentueux, le restreint au noir et blanc) illustrent le caractère délirant de ces projets. Une préface de Jean-Luc Porquet, journaliste au « Canard », resitue avec justesse l’ensemble de ces idées folles dans la perspective des théories inquiétantes du biologiste Julian Huxley, frère d’Aldous Huxley, auteur du « Meilleur des mondes », et de l’idéologie « transhumaniste », qui plaide pour une fusion de l’homme et de l’ordinateur. En résumé, un livre salutaire qui sera sans doute plus utile que les sempiternelles indignations morales contre ce « meilleur des mondes » dans lequel nous sommes déjà en partie entrés.


Éditions Hoëbeke, 192 pages, 18 €  – www.hoebeke.fr

Contact presse : Isabelle Nardari. Tél.:  01 42 84 83 74
 – isabellenardari@hoebeke.fr
(Laurent Samuel)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans