4e Conférence environnementale : l’AJE et les JNE expriment leur vif mécontentement concernant les modalités d’accréditation et appellent à l’ouverture des débats à la presse

….

AJE


4e Conférence environnementale



L’AJE et les JNE expriment leur vif mécontentement concernant les modalités d’accréditation 
et appellent à l’ouverture des débats à la presse

.>

L’AJE, Association des journalistes de l’environnement, et les JNE, Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie, s’étonnent des conditions draconiennes imposées cette année pour obtenir l’accréditation à la 4e Conférence environnementale qui va se tenir les 25 et 26 avril 2016 à Paris. Ces conditions semblent viser à éloigner de plus en plus les journalistes du cœur des débats et les pénalisent dans l’exercice de leur profession.Même si les conférences environnementales ont toujours comporté des tables rondes fermées, les plénières des deux premières années (qui se déroulaient au CESE et non à l’Elysée) étaient ouvertes à tous.

.

L’an passé, lors de cette conférence organisée au Centre de conférences de Paris, la presse a été maintenue dans une petite salle aveugle, sans possibilité de participer aux débats.

.

Cette année, les journalistes n’ont disposé que de quelques heures pour s’accréditer sur deux sites distincts, sachant que certains étaient à New York pour couvrir la signature de l’Accord de Paris.

.

Après avoir été repoussée plusieurs fois, cette conférence va finalement se tenir à huis clos alors que la lutte contre le changement climatique mérite un large débat, que 175 pays viennent de signer l’Accord de Paris, que le recours aux pesticides est au cœur de l’actualité et que les leçons de la catastrophe de Fukushima ne semblent pas avoir été tirées.

.

L’AJE et les JNE demandent officiellement l’ouverture à la presse des débats de la 4e conférence environnementale.

.

A propos :
L’association des JNE regroupe les journalistes et auteurs, quel que soit leur moyen d’expression, qui contribuent à l’amélioration et à la diffusion des connaissances concernant l’environnement en général, et en particulier : le maintien des équilibres naturels, la diversité des espèces animales et végétales, l’atteinte aux ressources de la planète, les luttes contre les pollutions et les recherches en écologie.

.

L’AJE, Association des Journalistes de l’Environnement, créée en 1994, a pour mission de renforcer la compétence professionnelle de ses membres, de participer à l’amélioration de l’information qu’ils diffusent, et d’organiser de nombreuses rencontres avec des experts dans de nombreux domaines : climat (COP), biodiversité, transition énergétique, déchets, énergies renouvelables, agriculture durable…

.

Contact AJE
Esther Amar – Présidente
ajeasso@free.fr
www.aje-environnement.com

.

Contact JNE
Carine Mayo – Présidente
asso.jne@free.fr
www.JNE-asso.org

.

.


.

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans