Petit manuel d’écologie intégrale par Père Dominique Lang (JNE)

Ecologie-integraleLe Laudato si’ du pape François n’a laissé personne indifférent. Pour la première fois, un pape publiait une lettre encyclique sociale entièrement dédiée au devenir de la Terre. Pour beaucoup, ce fut une surprise. Quoi, les chrétiens s’intéressent à l’écologie maintenant !  De fait, l’écologie est depuis longtemps dans les préoccupations des hommes d’églises. Certains textes chrétiens, catholiques mais aussi protestants ou orthodoxes, souvent officiels, méritent d’être connus. Ils ont préparé le travail du pape François depuis l’après-guerre. Leur lecture montre une grande lucidité dès les premières dérives qui nous ont menées à l’état actuel de dégradation environnementale et sociale.

Dès 1946, Pie XII mettait en garde contre le gaspillage et les besoins factices. Au début des années 1970, Paul VI interpellait vigoureusement la communauté internationale à propos de la pollution : « Déjà nous voyons se vicier l’air que nous respirons, se dégrader l’eau que nous buvons, se polluer les rivières, les lacs, voire les océans, jusqu’à faire craindre une véritable ‘mort biologique’ dans un avenir rapproché, si des mesures énergétiques ne sont sans retard courageusement adoptées et sévèrement mises en œuvre ». Il a très vite compris et dit que l’homme et son environnement étaient inséparables. En 1979, Jean-Paul II fait de saint François le patron des écologistes.

En ce qui concerne la biodiversité, la prise de position est claire. « Il faut d’urgence prendre des mesures pour sauvegarder la diversités des espèces et la richesse génétique au sein de celles-ci » est-il écrit dans le document final du rassemblement œcuménique européen de Bâle de 1989. « Au nom d’un douteux progrès et d’un développement mal compris, on est en train de détruire la forêt millénaire et de porter un coup fatal aux peuples de la forêt » dénoncent les évêques d’Amazonie en 1990. La même année, Jean-Paul II s’inscrit dans l’espoir : « il n’est pas trop tard. Le monde créé par Dieu possède d’incroyables pouvoirs de guérison. En une seule génération, nous pourrions guider la terre vers l’avenir de nos enfants. »

Dans la première partie de son ouvrage, le Père Dominique Lang chemine avec nous à travers un certain nombre de textes montrant comment les églises chrétiennes ont pris position en faveur d’une écologie « intégrale » à la fois environnementale et « humaine », et souvent de manière œcuménique. Suit une anthologie de textes présentés de manière chronologique, de 1945 à nos jours puis un abécédaire consacrés aux divers thèmes de l’écologie intégrale : alimentation, biens communs, décroissance, énergies, océans, OGM, Sobriété, solidarité, etc. renvoyant aux textes de l’anthologie qui s’y rapportent. Un beau travail!


Saint-Léger éditions, 382 pages, 20 € – saintlegerproductions.fr
Contact : editions.saintleger@gmail.com
(Danièle Boone)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans