Une mer propre, mission impossible ?

mer-propre
Trois spécialistes et de nombreux conseillers font le bilan d’un problème planétaire dont on ne voit pas la fin. Chaque Européen produit environ une demi-tonne de déchets solides par an, chaque Américain le double, chaque Chinois la moitié (pour l’instant). La collecte et le traitement de ces déchets étant mal maîtrisés, les fleuves amènent donc en continu des déchets dans les océans. Le « 7ème continent » est spectaculaire, on parle moins des micro-particules de plastique désormais omniprésents dans les eaux et sur les plages, trop joliment appelés « larmes de sirènes ». Beaucoup de questions souvent techniques sont abordées : « De quoi les plastiques sont-ils composés ? Les déchets en mer peuvent-ils flotter longtemps ? Peut-on suivre les déchets par satellite ? La loi est-elle sévère avec les pollueurs ? Quel est le rôle des associations dans la lutte contre les macro-déchets ? ». Un passage est réservé à l’impact sur la flore et la faune, mais très peu est dénoncé sur le « nettoyage » des plages pour les touristes, pourtant si dommageable aux écosystèmes car il arrache les précieuses laisses de mer. Les photos sont éloquentes (bien beurk), et l’ensemble constitue un très sérieux outil d’information sur la question.


Éditions Quæ, 22,50 € – www.quae.com
Commandes : serviceclients@quae.fr
Contact presse: Audrey Ameline. Tél.: 01 42 02 03 42 et 06 64 25 55 53
www.ameline-communication.com
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans