François Terrasson

TerrassonQuel formidable travail ! Cette enrichissante biographie signée Jean-Claude Génot nous en apprend beaucoup sur François Terrasson, sur son enfance paysanne, ses voyages, ses rapports électriques avec le Muséum, la défense du bocage, son combat contre les pratiques de l’ONF, etc. ; mais surtout elle nous plonge dans sa pensée si clairvoyante, si essentielle, et si… méconnue. Tout y est tellement fort qu’on voudrait tout citer, ses phrases saisissantes ou ses prises de position contre la supposée protection de la nature, telles les loi de 1976, remarquablement décryptées : « Une loi sur la « protection » de la nature, on aurait dû s’en méfier, car cela signifie bien qu’on va constituer un bouclier, mais surtout qu’on a renoncé à faire cesser l’attaque ! ».

Une histoire « simplette » de Terrasson résume bien l’originalité de sa position au Muséum, et le recul qu’il avait par rapport à la routine de la recherche : deux personnages, un nommé « Nature » et l’autre « Humanité ». « Le personnage Humanité tape à grands coups de marteau redoublés sur la tête de l’autre. Autour de la Nature se pressent quantité de gens, pour compter le nombre de coups de marteau, l’emplacement précis de l’impact, l’intensité des dégâts, le temps de survie possible, les modalités détaillées de l’agonie… Et personne ne songe à se demander pourquoi l’Humanité donne des coups de marteau, et comment on pourrait l’arrêter. » François Terrasson, lui, et lui seul peut-être, s’est penché sur cette question primordiale, nécessitant une pluridisciplinarité qui fait encore défaut aux chercheurs en écologie. Il fouillait dans la psychologie, dans l’ethnologie, dans l’agroécologie, et dans tant d’autres domaines. Sa lucidité sur la volonté de notre civilisation à détruire la nature n’empêchait pas un humour certain.

Bref, retrouver Terrasson, c’est un régal, et c’est bien plus que ça. Espérons juste que cet indispensable essai biographique aura le retentissement qu’il mérite auprès du Muséum et des médias. A lire également sur ce site : Hommage à François Terrasson au Moulin de Rossigneux.


Éditions Hesse, 18 € – www.editionshesse.com
Contact Jacques Hesse. Tél. : 02 54 20 58 80 – editionshesse@gmail.com
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans