Et si vous tentiez le pet sitting ?

Il s’agit juste de faire garder son ou ses animaux de compagnie lorsque l’on part en vacances. La formule présente pas mal d’avantages, pour les humains comme pour les animaux.

.

 par Marc Giraud

.

garde-chatLe jour du départ en vacances, la question se pose pour tous les propriétaires d’animaux : comment les faire garder en son absence ? Les solutions les plus classiques sont la pension ou encore le chenil pour animaux. Mais des alternatives existent, comme le pet sitting. Basé sur le même principe que le baby-sitting, le pet sitting vous permet de faire garder votre animal de compagnie par des particuliers, en français on parle donc de garde d’animaux en famille d’accueil.

.

Les familles d’accueil portent le nom de « pet sitter » et s’engagent à prendre soin de vos animaux jusqu’à votre retour. Retraité, étudiant ou sans emploi, tous les profils de pet sitters existent pour prendre en charge votre compagnon à quatre pattes.

.

Dans le cadre du pet sitting, plusieurs formules existent pour la garde de vos animaux quel que soit leur caractère :

– Garde chez le pet sitter : votre animal s’installe dans sa nouvelle famille qui prendra soin de lui le temps de votre absence

– Garde à domicile : le pet sitter s’installe chez vous pour s’occuper de votre compagnon et dort sur place le temps de la garde (intéressant pour les chats, qui apprécient peu les déménagements)

– Visites et / ou promenades : le pet sitter rend visite à votre animal pendant 30 minutes à 1 heure, pour s’occuper de son bien-être (eau, nourriture, promenade, litière, cage…)

.

Si vous souhaitez trouver une famille d’accueil près de chez vous, n’hésitez pas à vous rendre sur les sites spécialisés dans le pet sitting, comme le site http://www.animaute.fr/ qui recense plus de 40 000 familles dans toute la France.

.

Contact presse :
Valérie LHUILLIER
v.lhuillier@animaute.com

.

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans