Humour : un comité de « haut niveau » pour le stockage profond des déchets radioactifs

Un comité de « haut niveau » pour le stockage profond des déchets radioactifs… En recevant hier 31 janvier 2013 une invitation du ministère de l’Ecologie qui annonçait l’une de ses réunions, on a d’abord cru à un faux concocté par des antinucléaires facétieux, d’autant plus que les radios du matin nous avaient alerté sur de faux messages émanant prétendûment d’EDF pour soutirer de l’argent à des internautes peu vigilants.

par Laurent Samuel

En fait, cette invitation presse (voir ci-dessous) semble bel et bien authentique.2013-01-31-Comite-de-Haut-Niveau-le-04-02-2013.jpg

Cette invitation vaut son pesant de cacahuètes (ou d’uranium ?) pour au moins trois raisons :

– des experts de « haut niveau » (mais y en-a-t-il de « bas niveau » ?) pour surveiller l’enfouissement profond des déchets nucléaires, cela ressemble furieusement à une erreur de casting.

– le texte (tapé par une petite main malicieuse ?) évoque le « Centre de stockage en cruche géologique profonde (Cigéo) » : cruche au lieu de couche, est-ce une façon de dire que la ministre Delphine Batho serait une cruche ? Ou de ne pas dire qu’elle en tient une couche (profonde) ?

– plus sérieusement, on constate que le « Comité de Haut Niveau » se réunira à huis-clos et que la presse n’aura même pas accès au déjeuner avec les élus.

 

En bref, si l’humour (involontaire…) ne perd pas ses droits, on voit par là que la transparence n’est toujours pas au rendez-vous dès qu’il s’agit de nucléaire…

 

Les opposants à ce stockage seront en tout cas sur place le 4 février à 15 h 30.

.


 

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans