Quelles perspectives de l’écologisme avec le Parti socialiste ?

Les ministres se succèdent, l’addiction au pétrole reste inchangée.

.

par Michel Sourrouille

.

Les politiques ne sont écolos qu’en apparence. Barack Obama, élu sur la promesse d’une révolution verte, devra sans doute sa réélection au développement spectaculaire des gaz de schiste. En cinq ans, les Etats-Unis sont devenus le premier producteur de gaz au monde et le secteur a créé plus d’un demi-million d’emplois. Peu importe les risques environnementaux et le fait que racler les dernières traces de ressources fossiles ne fait que reculer un peu les échéances finales, le court-termisme du politique a encore prévalu. Il en est de même en France, où l’addiction au pétrole pousse le gouvernement Hollande à autoriser de nouveaux forages au large de la Guyane.

.

Face à ce choix productiviste, la toute récente ministre de l’Ecologie Nicole Bricq n’a pas longtemps résisté. Sur l’ordonnance laissée par Nathalie Kosciusko-Morizet sur les forages, Nicole Bricq s’exclamait le 11 juin : « Ce bousin* sera remplacé par une loi en bonne et due forme réformant le code minier ». Le 13 juin, Nicole Bricq annonçait une suspension des permis de forage de Guyane, mettant en avant l’attachement du gouvernement « à la protection de la faune marine et de l’environnement », sur laquelle elle affirmait ne disposer d’« aucune garantie ».

.

Mais dès le 21 juin, on autorisait la reprise des forages exploratoires, à 150 km au large de Cayenne, par quelque 6 000 m de profondeur – 2 000 m d’eau et 4 000 m de plancher océanique. Le ministre des Outre-Mer, Victorin Lurel, pour quelques emplois et subsides, l’a emporté contre la ministre de l’Ecologie.

.

Pourtant, les études sismiques recourent à des émissions sonores extrêmement puissantes, nuisibles pour les cétacés, et on utilise un procédé de forage polluant – des boues avec des huiles de synthèse – interdit par le code de l’environnement. Autant dire que le code minier actuel ne prend guère en compte l’impact sur la nature. Mais le bateau de forage loué – on parle d’un coût d’un million de dollars par jour – par Shell était déjà arrivé sur zone le 19 juin ! L’économique prime encore sur l’écologique.

.

Un groupe pétrolier est bien plus fort qu’un ministre. Nicole Bricq était remerciée le 22 juin. Une autre prenait sa place au ministère de l’Ecologie, Delphine Batho. On remplaçait une personne à l’initiative de la création du pôle écologique du PS par une novice en matière environnementale. Que François Hollande fasse au même moment coucou à la conférence de Rio+20 montre la duplicité de ce gouvernement.

.

En fait, le vrai ministre de l’Ecologie, c’est le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dont le premier arbitrage en faveur du pétrole de Guyane est significatif. N’oublions pas que l’auteur de la formule  » Taxe Carbone ? Une taxe Bobo », c’est Ayrault. Les socialistes ne résistent pas longtemps aux lobbies pétroliers, nucléaires, chimiques, agricoles. Le départ de Nicole Bricq est de très mauvais augure pour la future conférence environnementale, le débat sur la transition énergétique et la réforme du code minier. Que fera sa remplaçante ?

.

Delphine Batho a été porte-parole de François Hollande pendant sa campagne. Elle a été de 2003 à 2008 secrétaire nationale chargée des questions de sécurité au PS. Delphine Batho visitait une maison d’arrêt, quand elle appris son changement de ministère ; elle n’était pas « demandeuse » de sa nouvelle affectation. Mais Delphine a déjà bataillé en 2008 contre les organismes génétiquement modifiés lors du vote de la loi sur les OGM.

.

Et puis, devenir ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, ce n’est pas rien. Ce ministère, c’est 118 000 agents à gérer. C’est un ministère opérationnel, ancien ministère de l’Equipement à 90 %. Le secteur de l’énergie qui lui est rattaché va devenir prépondérant au fur et à mesure de l’épuisement des ressources fossiles. Et l’arrivée de différentes socialistes au poste de secrétaire national à l’environnement du PS a montré, que quand on commence à s’occuper d’écologie, on devient vraiment écologiste. Au risque d’être licencié…

.

* Bousin : tourbe de qualité inférieure.

.

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans