Fournier, précurseur de l’écologie


Ce livre retrace le parcours d’un personnage hors du commun dont le rôle dans l’histoire de l’écologie politique en France est souvent négligé : Pierre Fournier. Dessinateur et journaliste à L’Hebdo Hara-Kiri puis à Charlie Hebdo entre 1969 et sa mort prématurée en 1973, il fut l’un des tous premiers à employer le terme « écologie » dans la presse grand public (Charlie tirait alors à 150 000 exemplaires) et à lancer la contestation antinucléaire avec le rassemblement du Bugey en juillet 1971 (10000 à 15000 personnes). Les auteurs de ce livre, Danielle Fournier, sa veuve, et Patrick Gominet, historien et enseignant, ont rassemblé une belle sélection de dessins et de textes de Pierre Fournier. En parallèle, une série de textes très documentés retrace l’histoire personnelle de Fournier et celle des débuts du mouvement écologique en France. Chemin faisant, on croise d’autres personnages hauts en couleurs comme l’instituteur Jean Pignero, fondateur dès 1962 de l’Association contre le danger radiologique qui deviendra l’APRI, ou le mathématicien Alexandre Grothendieck, fondateur du mouvement Survivre.

Ce livre souligne aussi le rôle joué par notre association, alors nommée AJPNE (Association des journalistes pour la protection de la nature et de l’environnement), dont Fournier était adhérent. C’est parce qu’il jugeait insuffisant le « noyautage » de la « grande presse » par l’AJPNE (avec Jean Carlier à RTL, Claude-Marie Vadrot à L’Aurore ou Pierre Pellerin, son fondateur, à Bêtes et Nature) que Pierre Fournier décida de lancer en novembre 1972 La Gueule Ouverte, premier magazine d’écologie diffusé en kiosque, quelques mois avant son décès et juste avant Le Sauvage, qui allait voir le jour quelques mois plus tard.

Editions Cahiers dessinés, 288 p., plus de 100 illustrations, 24 €
Contact presse : Claire de Soras. Tél. : 01 44 32 05 63 – claire.desoras@buchet-chastel.fr
(Laurent Samuel)

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans