Le négationnisme du réchauffement climatique en question ?



Peut-on parler de négationnisme en matière de réchauffement climatique ? Pour Florence Leray, oui, car « le négationisme est la négation de faits historiques avérés ». Or, devant le consensus de la communauté scientifique concernant la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique, les arguments des climato-sceptiques ne font pas le poids, d’autant qu’ils sont peu étayés sur le plan scientifique. Dépassant l’affaire Claude Allègre, ce livre bien documenté s’appuie sur différents exemples dans le monde et montre comment l’idéologie et la collusion avec les lobbys pétroliers sont à l’origine de la position de ces scientifiques qui ne sont pas spécialistes du climat. Une vaste enquête qui se termine par un inventaire des fausses solutions et des bonnes idées qui permettraient d’aller vers un monde moins énergivore, avec un appel à la décroissance.

Editions Golias, 206 p., 15 euros.
Contact presse – redaction.golias@orange.fr
(Carine Mayo)

Une réponse à Le négationnisme du réchauffement climatique en question ?


CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans