L’Europe des ours

Le livre correspond bien à son titre : pays par pays, nous suivons l’état de population des ours bruns, leur statut légal, leur historique, leurs mœurs particulières, les recherches scientifiques locales, les menaces, la gestion des populations, les implications économiques, les interactions avec l’homme. Jean-Paul Mercier a longtemps sillonné l’Europe jusque dans les territoires croates, albanais ou russes les plus inaccessibles pour ce formidable travail d’enquête. Le cas de l’ours pyrénéen est clair : il ne reste qu’une vingtaine d’individus, et des renforcements de population moins soumis aux aléas politico-médiatiques seraient nécessaires. Malgré un lobby anti-ours très médiatisé, les Pyrénéens aiment l’ours. Des surprises peuvent venir de pays étrangers sur lesquels on a parfois des préjugés : en Italie et en Autriche, il y a eu des lâchers d’ours de Slovénie, et les positions des éleveurs, des protecteurs ou des chasseurs sont parfois bien différentes de chez nous. Pour le reste il faut découvrir cette mine d’informations sur les histoires d’ours de chaque pays, dans cet un état des lieux rigoureux qui devrait servir longtemps de référence. La préface est de Farid Benhammou, qui a lui aussi écrit quelques ouvrages remarquables sur nos grands prédateurs.
.

Éditions Hesse, 20 € – www.editionshesse.com
Contact Jacques Hesse. Tél : 02 54 20 58 80 – edhesse@aol.com
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans