« Severn, la voix de nos enfants » : ce qu’en pensent quelques membres des JNE…

Severn, la voix de nos enfants, film de Jean-Paul Jaud, sort dans les salles le 10 novembre 2010.

.

Dans La Vie, Olivier Nouaillas nous expose trois bonnes raisons d’aller voir ce film.

.

Olivier Nouaillas a également publié dans La Vie un portrait de Jean-Paul Jaud et, précédemment, un portrait de Paul François, agriculteur interviewé dans Severn, qui se bat pour faire reconnaître la justice la responsabilité d’un désherbant dans ses problèmes de santé.

.

Sur son Blog Planète, Laurent Samuel trouve le film riche mais décousu, et pose la question : faut-il être sévère avec Severn ?

.
De son côté, Marie Hellouin est carrément critique : « A mon sens, ce film « plus écolo tu meurs » perd tout naturel à force d’artifices. Sons, images, intervenants, paysages, dommage de noyer de si beaux éléments dans le sirop du sempiternel constat, stérile et moralisateur. Aucune cause ne justifie l’exploitation des enfants, nés ou à naître ! Sommes-nous incapables de dire la vérité sans nous abriter derrière des boucliers humains ? »

.

Quant à Richard Varrault, il nous livre sur son site Waternunc une analyse très détaillée, où il pose quelques questions de fond…

.

Sur son Blog nature-voyage-environnement, Danièle Boone salue « ce film motivant dans lequel on apprend plein de choses et qui aura, on l’espère, un impact fort car le message est tellement clair, tellement évident ». « On regrette simplement que le réalisateur ait voulu dire trop de choses même si ses exemples sont tous passionnants. »

.

.

Enfin, sur le site de Viva, Brigitte Bègue nous propose un rendez-vous avec Jean-Paul Jaud, cinéaste 100 % bio.

.

En tout cas, ces journalistes membres des JNE sont d’accord sur un point : il faut aller voir ce film !

.

Cliquez ici sur le site officiel du film pour découvrir une présentation et des extraits de Severn, la voix de nos enfants.

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans